Le centre ancien

A_voir-Centre_ville

Le centre historique de Châteaugiron s’étendait entre le château et le Prieuré Sainte-Croix. Malgré les destructions opérées surtout au XVIème par les guerres de la Ligue et au XIXème (disparition de la chapelle de la Trinitié remplacée par les Halles), la ville offre encore de beaux morceaux d’architecture.
Plusieurs rues ont conservé des maisons anciennes, essentiellement à pans de bois et qui ont des façades très pittoresques. Certaines d’entre elles ont conservé leurs petites fenêtres d’origine à l’étage, surmontées d’une accolade.
S’il n’existe pas de maisons à pans de bois de style Renaissance, on en rencontre beaucoup des XVIIème et XVIIIème siècles.
Rue de la Madeleine, on trouve ainsi la maison des Quatre-Vents, la maison du Pot d’Etain, la maison du Chêne vert, ou la maison du Grand Veneur. Le promeneur peut les découvrir au hasard du chemin. La pierre est plus rare dans les maisons de Châteaugiron.

On en trouve dans le logis gothique de Pince-Guerrière, rue du Prieuré, et à la Cours-Beaulieu, 21 rue du Porche. Il faut attendre le XIXème pour retrouver la pierre massivement utilisée dans des constructions utilitaires (Halles) ou religieuses (Eglise).

Châteaugiron